24 Jan

Nos réunions publiques

Nos réunions publiques auront lieu :

le Vendredi 21 février 19h à Arrauntz,

le Vendredi 28 février 19h à Hérauritz,

le Mercredi 4 mars 19h salle Lapurdi.

24 Jan

Gains exceptionnels

Grâce à l’absorption de la communauté de communes ERROBI, Ustaritz a bénéficié d’un crédit exceptionnel de : 1 600 000 € ; à cela s’ajoute la reprise de la gestion de la piscine d’Ustaritz qui permet par conséquent une économie annuelle minimum de 250 000 € (salaires et charges de 7 agents municipaux et des coûts de fonctionnement).

 

Où est passé cet argent ?

 

Voici un extrait de la cour des comptes concernant la trésorerie de la mairie :

 

24 Jan

L'affaire KIROLETA

Extrait de la cour des comptes (6 mai 2019) :

« En effet, un projet immobilier de 120 logements sur le stade de football Kiroleta avait été envisagé. La vente du terrain devait permettre de financer le projet de plaine des sports à hauteur de 3 200 K€. Par délibération du 28 août 2014, la nouvelle équipe municipale a interrompu le projet qui ne correspondait pas à ses objectifs d’aménagement et d’habitat. »

 

Dans l’affaire Kiroleta, tout le monde n’a pas perdu d’argent : Le Maire a permis au COL (Comité Ouvrier du Logement) de faire plus de 3 000 000 € de bénéfices aux dépends des Uztariztar.

 

Le COL a revendu :

-          - A Vinci : pour 1 240 272 € (52 logements)

-          - A Habitat Sud Atlantic : pour 645 244,60 € (16 logements)

-          -  Les lots 3, 4, 6, 7 conservés par le COL (édification de bâtiments pour 55 logements)

-          - 10 terrains vendus entre 110 000 et 127 000 € et 2 terrains conservés par le COL.

 

Tous ces bénéfices auraient pu se retrouver dans la poche des Uztariztar, si monsieur Bruno CARRERE n’avait pas prétendu que les 3,2 millions proposés à Vinci au départ par monsieur Dominique LESBATS étaient trop élevés et pouvaient pénaliser le marché environnant…

 

Alors Monsieur Bruno Carrere, comment justifiez-vous ce très joli cadeau au COL ?

Amateurisme ou incompétence ?

21 Jan

VENTE KIROLETA CADUQUE

Voici ci-après le courrier envoyé à l'ensemble des conseillers municipaux :

 

Monsieur le Maire,

Apparemment‌, il n'y aurait pas de conseil municipal ce mois de janvier, donc impossible de poser une question orale sur ce sujet, donc ma lettre.

Vous avez reçu comme moi, le 19 décembre 2019, une lettre RAR de la Cour Administrative d'Appel de Bordeaux ( dont en PJ la partie , sujet de mon questionnement).

Le rejet  de la délibération n° 5 du 26 mars 2015 a été prononcé: vous étiez au courant de la procédure en cours, et vous n'en avez pas tenu compte : la vente au COL ( prévenu aussi de la procédure) a été réalisée , à bas prix.... Par cette décision, cette vente devient caduque.... Vous ne pouviez donc pas vendre ce bien !

Ma question est la suivante: que comptez-vous faire actuellement?

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'accepter, Monsieur le Maire, mes salutations distinguées.



Dr Dominique LESBATS

21 Jan

La vente de Kiroleta devient CADUQUE !

COUR D'APPEL DE Bordeaux du 16 décembre 2019 : rejet de la délibération du 26/03/2015:  

 

La vente de Kiroleta devient CADUQUE !

 

A ce jour, le Maire n'a toujours pas répondu : ne sait-il pas quoi dire ou est-ce du mépris ???

 

Ci-joint la lettre de la Cour d'appel de Bordeaux.

21 Jan

Comités de quartiers

Depuis longtemps, nous nous posons beaucoup de questions sur la légitimité des comités de quartiers tels que l'actuelle majorité les a mis en place.

 

En effet, certains comités nous évoquent un semblant de démocratie. 

Le bureau de certains comités est constitué de conjoints et amis de conseillers municipaux.

La majorité actuelle a placé plusieurs de ses sympathisants afin de constituer un bureau pro Bruno Carrère.

Il paraitrait même qu'un président de comité de quartier rejoindrait la future équipe de Bruno Carrère.

Notre groupe est en train de réfléchir comment nous pourrions réunir les habitants afin de trouver des solutions en toute transparence à certains problèmes rencontrés dans les différents quartiers ou certains projets proposés par la mairie.

20 Jan

Interview Gure Irratia

Voici ci-après l'interview de Dominique LESBATS à la radio Euskal Irratiak.

19 Jan

Article Mediabask

Bonjour à tous,

 

Voici ci-après l'article paru sur MEDIABASK cette semaine :

  

"Médecin généraliste de 63 ans installé à Ustaritz depuis 1984 prenant ma retraite en avril 2020 et ancien maire d’Ustaritz, j’ai décidé de m’entourer de personnes dynamiques et compétentes, équipe renouvelée à 70%.

Motivé par la gestion désastreuse de l’actuelle majorité (perte de 2 millions d’euros entre Kiroleta et Haltya notamment), j’ai vite compris qu’ils ne parviendraient pas à maintenir l’entretien des bâtiments communaux et surtout des routes.

Une simple modification du PLU antérieur suffisait en appliquant la loi ALUR (2014), ils ont préféré un changement radical de PLU lésant de nombreuses familles d’Ustaritz dont certaines dans le besoin. Nous essaierons de réparer cette injustice !

 Nos principaux projets :

-Renouer la confiance avec les agents municipaux

-Aménagement du site Lapurdi

-Château Lota (Maintien de l’Institut culturel basque)

-Déplacement de la Mairie sur un seul site à Lapurdi

-Construction d’une salle de spectacle multifonctionnelle

-Redynamiser le centre d’Hérauritz : Construction d’une nouvelle école et aménagement d’un bar restaurant épicerie

-Extension de l’école Idekia

-Construire un supermarché discount à Arrauntz

Tous ces projets se feront dans le respect de la culture basque, l’environnement et le soutien aux agriculteurs."

01 Jan

Bonne année !

 

La liste Ustaritz Avenir vous souhaite une très bonne année 2020 !

Nous pensons très fort aux personnes malades, isolées, et à celles qui viennent de perdre un être cher.

Dans quelques jours paraîtra notre article dans Mediabask, et vers le 20 Janvier, nous vous dévoilerons la photo des 29 candidats de notre liste.

Peut-être accompagnée d'un ou deux scoops !!!  

A très bientôt sur notre site Ustaritz Avenir.

29 Déc

Amateurisme ou incompétence pour Plaza Berria à Arrauntz?

 

 

Les habitants d'Arrauntz s'attendaient à avoir des commerces de proximité ... (à ce jour, il n'y a plus d'épicerie dans ce quartier).

Le promoteur aurait acheté le terrain au prix des domaines, donc un bas prix, lui permettant d'économiser un peu d'argent sur la construction de locaux commerciaux au coût attractif ...

Que nenni ! Pas de commerces de proximité mais du paramédical en perspective ...

Les Arrunztar se retrouvent sans épicerie et sans boucherie !

Un supermarché discount semble indispensable !