08 Déc

Etxeparea

Le terrain synthétique du stade Etxeparea est critiqué par certaines personnes.

Il nous semble donc important de rappeler l'historique des décisions qui ont dû être prises.

En effet, l'ancien terrain des Labourdins, Kiroleta ne répondait plus aux normes en vigueur en 2007. Ni le terrain, ni les vestiaires, ni l'environnement n'étaient conformes aux exigences de la Fédération de Football. Il fallait donc impérativement leur proposer une autre localisation car la Fédération de Football menaçait le stade Kiroleta de ne pouvoir organiser de matchs officiels !

En 2008, sensibilisés par le problème, nous avions promis pendant la campagne électorale un nouveau stade de football et des tennis.

La recherche du lieu n'a pas été simple. Notre choix s'est porté sur le terrain d'Etxeparea, central pour Ustaritz qui nous a paru être le meilleur compromis.

Nous avons dû franchir toutes les étapes d'études menées par les services de l'Etat et ce n'est qu'en 2013, une fois toutes les autorisations administratives acquises, que la réalisation du stade a pu commencer.

En effet, le PPRI (plan de prévention du risque d'inondation) considérait le terrain comme faiblement inondable pour des crues centennales. Ceux qui proposaient Xopolo par extension du stade Errobi n'avaient sans doute pas les données... Forte inondabilité sur le PPRI, et construction impossible de vestiaires supplémentaires.

Malheureusement 2014 a vu cette crue centennale. 

Crue centennale qui a aussi fait des dégâts considérables sur les communes alentours et en particulier à Cambo avec la fermeture des Thermes sur plusieurs mois et près de 6 millions d'euros de dégâts pour l'établissement.

Une deuxième crue a fortement endommagé Hasparren et Bayonne, sans toucher Etxeparea.

Actuellement, les utilisateurs du stade paraissent très satisfaits. 

De nombreuses rencontres en 2018 et 2019 ont été inversées vues les conditions météo car SEUL le terrain synthétique d'Ustaritz permettait de jouer au football.

Il y a même eu des entraînements de football international féminin !

Ceux qui critiquent actuellement le terrain synthétique devraient se rendre compte qu'avec plus de 400 adhérents licenciés, il faudrait 5 terrains engazonnés pour supporter les cadences d'entraînements et les matchs !!!

Pour info : le coût moyen annuel d'entretien pour un terrain engazonné est d'environ 35 000 euros ...

La vraie question qu'il faut se poser aujourd'hui est la suivante : 

Que seraient devenus les Labourdins sans le stade Etxeparea ?

08 Déc

Affaire cachée !

Il y a quelques mois, plus de 70% des employés communaux d'Ustaritz ont signé une pétition pour leur mal être au travail, signaler l'indifférence des élus de la Majorité envers eux.

Afin de résoudre ces problèmes, le Maire et sa majorité ont mandaté un organisme (la société GLM conseil en management) afin qu'un audit fasse le point ...

Pendant plusieurs jours, les auditeurs ont interrogé et suivi les employés, les responsables et les élus.

Cet audit a coûté environ 12 000€.  Ce sont les Uztariztar qui l'ont payé !

La société GLM a dû remettre le rapport au Maire depuis longtemps, mais à ce jour, rien n'a été divulgué, ni aux employés, ni aux Uztariztar.

Les élus de la Majorité tenteraient-ils à nouveau de nous cacher ce compte-rendu?

Nous vous rappelons que les cinq conseillers démissionnaires, dans leur fascicule 'Voyage au centre de la liste" nous ont énuméré plusieurs exemples d'affaires occultées, camouflées afin que les Uztariztar ne soient pas informés !

Nous pensons que les conclusions du rapport GLM ne doivent pas être en faveur de la Majorité et c'est pour cela que Monsieur le Maire et sa garde rapprochée cachent ce document aux Uztariztar.

Les Uztariztar doivent connaître la vérité !

08 Déc

La vérité, rien que la vérité ... n°3 !

Perte faramineuse d'argent à Kiroleta !!!

L'ancienne municipalité avait signé un compromis de ventes des terrains Kiroleta, hors gendarmerie, à Vinci, pour 3,2 millions d'euros : ce document passé en délibération au conseil municipal, avait permis de souscrire un prêt relais auprès du Crédit Mutuel pour la dite somme, permettant de financer le stade ETXEPAREA. L'affaire pouvait être réglée dès le premier semestre 2014. La nouvelle municipalité a annulé cette vente, se privant de cette rentrée d'argent, en transformant ce prêt relais en prêt amortissable, donc aggravant la dette de la commune ! 

Finalement, la vente de Kiroleta a été faite pour 1 840 000 euros et en incluant la Gendarmerie !!! (soit une perte de plus de 1 360 000 d'euros !).

En parallèle, en annulant le projet Mussokorikoborda d'Arrauntz, la commune se privait de la rentrée de 2,2 millions d'euros.

Dans quelques semaines, nous vous apporterons les preuves pour vous montrer comment le COL a fait plusieurs millions d'euros sur le dos des Uztaritzar et pour prouver que les 3,2 millions demandés à Vinci n'étaient ni utopiques, ni surestimés.

08 Déc

Inquiétudes ...

Lors de la distribution de flyers d' "Ustaritz A'Venir", beaucoup d'Uztariztar nous ont exprimé leurs inquiétudes concernant les futurs logements de leurs enfants.
En effet, si le nouveau PLU est adopté, nos jeunes ne pourront plus construire à Ustaritz mais seront obligés de se déplacer vers Cambo, Larressore, Jatxou ou d'autres villages voisins.
En effet, un T2 neuf à Ustaritz coûte au minimum 160 000 euros et un T3 200 000 euros.
Il n'y a plus de terrain à prix abordable à vendre dans notre village pour nos enfants.
Déjà les prix ont commencé à augmenter.
Notre groupe prend ces inquiétudes au sérieux et commence à essayer de trouver des solutions afin de les proposer lors de la campagne municipale.
Il faut que nos jeunes restent à USTARITZ !!!!

08 Déc

Le Cirque Pinder

Nouveau revirement de situation concernant les cinq conseillers démissionnaires !
1- La lettre de démission étant écrite en langue basque, le Maire n'accepte pas la démission des 5 conseillers. Il convoque ces personnes pour le conseil municipal ; les démissionnaires ne se présentent pas au conseil.

2- Après réflexion, le Maire accepte leur démission et ne les convoque pas au dernier conseil municipal du 27 juin.

3- Aujourd'hui, nous apprenons que les 5 conseillers démissionnaires sont reconvoqués pour le futur conseil de septembre 2019.

Nous avons décidé de demander à Monsieur le Maire avec copie à Monsieur le Sous-Préfet, l'annulation pure et simple du conseil municipal du 27 juin et de reconvoquer l'ensemble des conseillers municipaux pour un nouveau conseil.

Ci jointes les lettres envoyées à Mr le Maire et Mr le Sous-Préfet.

08 Déc

Mise au point

Pour faire suite à l'article de Bruno Carrère, Maire d'Ustaritz, dans le journal Sud-Ouest du 21/08/2019, notre groupe "Ustaritz A'venir" a décidé d'apporter les précisions suivantes :

1 - Nos élus "Aimer Ustaritz" n'ont jamais participé à aucune réunion de PLU : ils avaient un bref compte-rendu sans aucune carte, lors des commissions d'urbanisme ...

2 - nos élus ont tous voté contre le projet PLU

3 - l'ensemble de notre groupe "UStaritz A'venir" est CONTRE le projet PLU

4 - enfin, on rappelle que seules les communes proposent leur PLU ; l'agglo ne fait qu'enregistrer puis voter (ou pas !) le PLU proposé.

08 Déc

Lettre envoyée à M. Le Maire concernant le PLU

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint le courrier que nous avons envoyé ce jour à M. Le Maire concernant le fameux PLU.

08 Déc

Hommage à Christine ROBERIEUX

Elle avait décidé de repartir avec nous, en espérant revivre sa vie de conseillère municipale de 2008 à 2014.
Toujours dévouée, de bonne humeur, son travail d'assistante familiale : elle était toujours prête à rendre service. 
Elle avait décidé de vacances avec des amis à Peñiscola.... Et brutalement,  elle était emportée par une vague cruelle, dans cette Méditerranée normalement calme : c'était sans doute son destin. 
Nous présentons nos sincères condoléances à son mari, à ses enfants, et ses petits enfants qu'elle chérissait tant. Tout notre soutien à cette famille dévastée par la douleur qui doit se reconstruire. 
Au-revoir Christine !

08 Déc

Réponse à "Voyage au centre de la liste Uztaritze Bai..."

Vu le tract "incendiaire" contre l'actuel Maire par les cinq démissionaires d'Uztaritze Bai, on peut en déduire qu'ils se présenteront à la prochaine élection municipale puisqu'ils ne peuvent pas trouver de terrain d'entente depuis maintenant cinq années avec l'équipe en place.

A la lecture de ce tract, nous tenons quand-même à rectifier une contre-vérité concernant Mussogorrikoborda : il est écrit que Mr LESBATS, maire sortant aurait conclu une promesse de vente avec le COL quelques jours avant les élections municipales.
Le projet Mussogorrikoborda comme tout autre projet demande plusieurs années de démarches diverses avant d'aboutir ; le conseil municipal a été régulièrement informé de l'avancement de ce projet qui a été initié dès la deuxième année du mandat ; quant aux 600 000 € "envolés", il faut y ajouter le manque à gagner du projet, qui aurait rapporté 2.2 millions € à la commune, ce qui fait un manque à gagner de 2.8 millions € : il n'est donc pas étonnant qu'il y ait des difficultés de trésorerie!!!
08 Déc

Un PLU largement contesté : l'action du Collectif !

Nous ne pouvons que féliciter toutes les actions du Collectif : d'abord le recensement des habitants d'Ustaritz, et parallèlement les manquements légaux du fondement de ce PLU ; les conseils aux habitants d'Ustaritz que ce soit vis-à-vis du Maire, du commissaire enquêteur, le conseil avocat ...

Soutenons leur action afin qu'aucun propriétaire d'Ustaritz ne soit lésé !